Les petits plats maison éveillent ses sens

La vue est le sens prédominant dans le déclenchement de l’appétit de l’enfant. Votre purée maison joliment présentée dans une assiette sera bien plus appréciée qu’un étroit pot en verre dans lequel maman plonge une immense cuillère.


Au moment du repas, son odorat est en émoi. Jusque-là il sentait votre odeur, celle du lait et de son entourage. Avec l’arrivée des petits plats faits maison, il y a les odeurs de cuisson, son corps et sa mémoire s’en imprègne. Elles peuvent être source de plaisir en stimulant son appétit ou de déplaisir aussi !

Sa peau est source d’échange et de sensation qu’il continue d’explorer avec le repas. Il découvre avec ses doigts et sa bouche, il explore ainsi les matières et les sensations de chaleur. N’hésitez donc pas à le laisser accéder à son assiette, prenez simplement des précaution d'usage (protection d'un périmètre de 3m !!).

Le bruit des aliments au toucher mais aussi en bouche sont eux aussi sources de plaisir. En grandissant vous pourrez, tout en respectant son rythme, facilement varier les textures et lui proposer des aliments en morceaux à disposition sur sa tablette. Montrez-lui que vous aussi vous aimez ce que vous lui donnez, piquez lui des morceaux dans son assiette, cela stimule le partage.

Si la saveur sucrée est innée, l’enfant découvre au fil des mois les 4 saveurs principales : sucré, salé, acide, amer, et cela provoque en lui des réactions visibles (grimaces, sourires, éternuement, etc.). Gouter vos préparations maison est pour bébé le moyen de faire ses propres expériences et de continuer à vous connaitre. Et oui, maman lui propose des aliments mais c’est enfin lui qui décide s’il les mange ou non ! Il ne sait pas si c’est un pot tout prêt ou un plat que vous avez mijoté pendant des heures. Bébé expérimente et observe vos réactions.

Confectionner ses petits pots vous demandera des efforts d’organisation, de la patience, de la persévérance lorsqu’il les refusera mais synonyme de tant d’amour que vous lui transmettez. Pensez toujours que le goût ne s’impose pas. Il s’éduque, se transmet et évolue au fil des mois et des années.

Article en lien Préparer des petits pots pour mon bébé

Mon bébé ne veut pas manger



85 vues

Olivia Beziat

Diététicienne nutritionniste

Spécialisée nutrition de l'enfant et de l'adolescent

Montpellier - Occitanie

06.70.63.21.32.

Siret : 753 768 175 00014 -

Adeli : 34 95 0226 0

© 2018 - Olivia Beziat