Un légume fruit: le poivron



Traditionnellement au printemps, les enfants apprennent à planter des graines pour observer la germination, étape essentielle du cycle d’une plante. Ici je vous invite à aborder le cycle d’un plant de légume : le poivron.

Pourquoi le poivron ? Parce qu’il se mange comme un légume mais pousse comme un fruit. En effet, au sens botanique du terme, le poivron provient de la transformation de la fleur en fruit. Nous le mangeons salé mais il s’agit bien du fruit de la plante.

Le poivron, (Capsicum annuum) est une plante annuelle de la famille des Solanacées, cultivée pour ses fruits verts, jaunes, rouges, que l’on consomme, crus ou cuits.

Plusieurs espèces existent :

-douces : les poivrons, rouges, mais aussi jaunes, orangés, violets, marrons, noirs…;

-les piquantes : les piments (piment d’Espelette, de piquillo, etc.) ;

-décoratives : les piments d’ornement.

Source :Wikipédia


Pourquoi plusieurs couleurs de poivrons ?

Tous les poivrons sont verts à la base. Ils ne changent de couleur qu’à pleine maturité.

Le vert : croquant, fruité avec une note d’amertume parfois poivrée, on apprécie sa chair ferme pour les farcis. C’est celui qu’on utilise dans la ratatouille.

Attention, ce légume n’est pas encore tout à fait mûr, il est donc moins digeste que les poivrons plus colorés.

Le jaune : très tendre et particulièrement juteux, on peut le confire ou le conserver dans un bocal d’huile d’olive épicée.

À utiliser aussi comme condiment pour parfumer les sauces ou les salades.

Le rouge : doux, presque sucré, il est le plus adapté à la cuisson.

Idéal pour faire des coulis, il convient parfaitement aux préparations à base d’œufs.

Source : Interfel



Pour les petits, voici un coloriage et des poivrons à compléter avec des gommettes.





Matériel : 1 poivron vert, jaune, rouge, 1 couteau, 1 planche à découper, 1 loupe, 1 pince, 1 ramequin pour recueillir les graines.



Préparation : laver les poivrons et mettez en place le matériel.

Déroulement:

Selon l’âge de l’enfant, couper le poivron en deux et découvrez la multitude de graines qui se cache à l’intérieur. C’est le moment de lui expliquer le cycle de vie du poivron : les graines peuvent redonner des poivrons, etc.


Avec sa loupe l’enfant observe l’intérieur du poivron de plus près.

Avec sa pince, il prélève des graines qu’il dispose dans le ramequin.

Combien de graines ? autant qu’il le souhaite.

Si vous avez plusieurs enfants, chacun prend un poivron différent en faisant remarquer que les graines sont les mêmes.

Important : si votre enfant refuse de toucher le poivron (comme mon hypersensible), proposez-lui un papier ou une fourchette pour le tenir.


Séquence : plantation des graines.

-Faire sécher les graines du poivrons 10 jours avant de les mettre dans un pot ou comme ici dans une boite type barquette de tomate cerise avec couvercle qui servira de serre.

-Remplir avec du terreau bien tassé et arroser la terre avant de planter.

-Disposer les graines de poivron une par une sur le terreau et rajouter du terreau sur les graines. Tasser de nouveau la terre.

-Fermer la boite et la disposer à un endroit bien éclairé.

-Il faudra attendre bien 2 mois avant de voir un petit plant prêt à être repiqué.

-A ce moment-là, prenez un pot assez grand, au moins 40 cm de diamètre, pour y repiquer 5 à 7 plants de poivron.

-Résultat au bout de 3 mois, ce qui amènera à début juillet.

-La plante atteint de 40 à 50 cm de haut en général et donne des fruits en pleine été, de juin à septembre.

Source : Caboucadin





1- Dégustation de poivrons crus

Pour que l’enfant passe de la leçon de science à la consommation de ce fameux légume-fruit, il est indispensable de faire le lien avec l’alimentation, la cuisine et le goût.

As-tu déjà gouté des poivrons verts, jaunes, rouge ?

Préfère-tu les manger crus ou cuits ?

Je te propose aujourd’hui l’occasion de déguster les différentes variétés de poivrons en étant attentif à ce qu’il se passe dans ta bouche.

Sur une feuille faites un petit tableau avec en haut les différents poivrons que vous avez (jaune, rouge, vert) et a gauche les critères d’observation :

Couleur : nommer la couleur.

Forme : définir la taille et la forme (possibilité de les mesurer)

Odeur : y-a-t-il une odeur ?

Croque en bouche : faites-lui observer l’aspect plus ou moins croquant des différents poivrons.

Jus : + peu juteux / ++ : juteux //+++ : très juteux.

Saveur : sucré, salé, acide, amer.

Quel est ton préféré ? Saurais-tu me dire pourquoi ?

2- Réalisation d'une recette.

Cette fois-ci il s’agit d’illustrer les notions que vous avez vu dans le quotidien de l'enfant en réalisant une recette à base de poivrons.

Te souviens-tu du nom des plats que tu as gouté dans lesquels il y a du poivron  ?

Connais-tu d’autres recettes traditionnelles à base de poivrons ?

Ratatouille, piperade, poulet basquaise, piquillos farcis au thon, etc.

Réalisation de la recette :

Proposez 3 recettes que vous êtes en mesure de faire et laissez-lui la possibilité de choisir.

C’est l’occasion de lui faire écrire les différentes étapes de la recette et de les illustrer.

Pour les plus petits, vous trouverez ici une image de marmite : faites-lui coller les images des ingrédients utilisés.


Pour découvrir quelques recettes ludiques sur le poivron, faites un tour chez Chef Bambino par ici !


Chez moi, j'y suis allée mollo comme on dit! Nous avons décidé de mettre du poivron sur une pizza. Mon hypersensible m'a prévenu dès le départ qu'il mettrait du poivron pour décorer la pizza mais qu'il ne le mangerait pas. Marché conclu. C'est une façon pour lui de tolérer la présence du poivron dans son assiette, ce qui est un pas de plus dans la familiarisation avec ce légume et ça me va.

Ayez à l'esprit que l'objectif de cet atelier n'est pas de faire le poivron le légume préféré de votre enfant. C'est de le découvrir, de manière plus approfondie que d'habitude, de savoir comment il pousse, comment on le mange, pour espérer le gouter bientôt !



PROLONGEMENT :

-réalisation d’une recette avec les poivrons obtenus après vos plantations !!

-peinture d'un poivron rouge avec un dégradé de couleur.

-l'Amérique du Sud !





0 vue

Olivia Beziat

Diététicienne nutritionniste

Spécialisée nutrition de l'enfant et de l'adolescent

Montpellier - Occitanie

06.70.63.21.32.

Siret : 753 768 175 00014 -

Adeli : 34 95 0226 0

© 2018 - Olivia Beziat