Choisir son lait

Mis à jour : mars 15


🥛De 0 à 6 mois

Seul le lait maternel ou une préparation pour nourrisson = lait avec le n°1 sur la boite, sont à donner.


🥛De 6 à 12 mois

Le lait maternel est toujours adapté puisque sa composition évolue avec les besoins de l'enfant.

Pour les préparations infantiles, il faut passer sur une préparation de suite = Lait 2ème âge avec le n°2.


Les boissons végétales, même enrichies en calcium sont à proscrire, ces boissons ne couvrent pas les besoins nutritionnels d'un bébé et ne constituent pas une alternative.


En cas d'allergie à la protéine de lait?

Si votre enfant présente une allergie aux protéines de lait de vache (APLV) ou une polyallergie, on évitera aussi le lait de tous les autres animaux car il s'agit d'un allergène croisé, c'est-à-dire que votre enfant réagira probablement aussi à la protéine du lait de brebis ou chèvre.


EN 1ÈRE INTENTION, votre médecin prescrira un hydrolysat poussé de protéines,


EN 2ÈME INTENTION, donc si votre enfant présente toujours des réactions malgré l'hydrolysat de protéine, il vous prescrira alors une formule à base d'acides aminés. (concerne environ 10% des enfants APLV)

L'objectif de ces préparations est la disparition des symptômes digestifs et extra-digestifs et la reprise de la croissance par un apport protéique et énergétique suffisant, et ainsi permettre d’attendre l’apparition d’une tolérance individuelle.


Ces préparations sont adaptées aux besoins de croissance de votre enfant, il est essentiel d'aider votre enfant à la consommer le plus longtemps possible sous forme de lait reconstitué ou desserts.



🥛Après 12 mois

Le lait maternel peut être poursuivi.

Le lait de croissance (n°3) peut prendre le relai de la préparation de suite dès 11 mois : il est enrichi en fer et en acides gras essentiels avec ajout d’oméga 3 (ALA, DHA) et oméga 6 (ARA) pour les nouvelles formules, la teneur en protéines est contrôlée.

Les formules croissance existent à base de lait de vache ou de lait de chèvre, sous forme liquide ou poudre.


Les laits animaux (vache, chèvre, brebis, jument) non infantiles c'est-à-dire sous leur version standard liquide ou poudre, ne sont pas adaptés aux enfants en bas âge, ils sont trop riches en protéines, pauvre en fer et en acides gras essentiels.


Parmi les laits animaux :

-Le lait de brebis est le + gras mais aussi le plus riche en protéines et fer ;

-Le meilleur compromis en terme de composition nutritionnelle est le lait de vache entier mais il faudra combler le besoin en fer par d’autres aliments.

-Le lait 1⁄2 écrémé de vache ne contient pas assez de lipides.

Les laits crus présentent un risque infectieux et sont à proscrire.

.

Utilisez des laits natures, sans sucres et non aromatisés.


Vous avez désormais toutes les cartes en main pour faire un choix éclairé.


Voir aussi l'introduction des allergènes

Posts récents

Voir tout