La diversification dans tous les sens.

Mis à jour : févr. 28


J'aime à penser que tout est une question d’éveil sensoriel...

Nous les mamans, nous voyons dans le repas le rôle nourricier essentiel à la vie de notre bébé. Pour lui c’est tout autre chose. Le temps du repas est synonyme de découverte, de sensations, d’émotions et de plaisir. Ses émotions mais aussi les nôtres ! Et ça ils le comprennent très vite…


La vue est le sens prédominant dans le déclenchement de l’appétit de l’enfant. Un plat sera d’autant plus apprécié s’il est joliment présenté.


Les odeurs.

Bébé il reconnait l’odeur de sa mère, du lait pendant la tétée ou son papa qui lui donne le biberon. Ensuite il y a les odeurs de cuisson dans la maison, il les respire, son corps et sa mémoire s’en imprègne. Elles peuvent être source de plaisir en stimulant son appétit ou de déplaisir aussi !


Le toucher

La peau est source d’échange et de sensation pour bébé et ses parents. Qu’il soit nourri au sein ou au biberon, le contact physique permet les sensations de chaleur, de douceur et de bien-être. Quand il grandit, il veut continuer de découvrir avec les doigts et sa bouche, il explore ainsi les matières.


L’ouïe

Le bruit des aliments au toucher mais aussi en bouche sont eux aussi sources de plaisir. Téter, sucer, mastiquer puis croquer permet à l’enfant d’en percevoir des sons. Il est attentif aux voix de la personne qui le nourrit et sensible à l’ambiance et aux émotions qui entourent ce moment. Le repas mérite d’être bercé par une ambiance rassurante, apaisante, propice aux découvertes sensorielles.


Le goût

Si la saveur sucrée est innée, l’enfant découvre au fil des mois les 4 saveurs principales : sucré, salé, acide, amer, et cela provoque en lui des réactions visibles (grimaces, sourires, éternuement, etc.). Gouter est pour bébé le moyen de faire ses propres expériences. Et oui, maman lui propose des aliments mais c’est enfin lui qui décide s’il les aime ou non ! Il ne sait pas si c’est un pot tout prêt ou un plat que vous avez mijoté pendant des heures. Bébé expérimente et observe vos réactions.

Chose importante, le goût ne s’impose pas. Il s’éduque, se transmet et évolue au fil des mois et des années.
50 vues

Olivia Beziat

Diététicienne nutritionniste

Spécialisée nutrition de l'enfant et de l'adolescent

Montpellier - Occitanie

06.70.63.21.32.

Siret : 753 768 175 00014 -

Adeli : 34 95 0226 0

© 2018 - Olivia Beziat